mark-zuckerberg-pdg-facebook

Mark Zuckerberg

Plus d'infos sur ce pictogramme

Hier matin, un grand nombre d’utilisateurs se sont retrouvés totalement démunis entre 7h et 8h du matin suite à ce qui semblait être une panne géante des services sociaux Instagram et Facebook. Rien qu’en France, la police et les services de secours d’urgence ont enregistré plus de 175 000 appels de citoyens terrifiés et impuissants.



Réflexes anciens

Selon certains spécialistes comportementaux, les scènes de panique dans les rues ont heureusement été évitées en France car un pourcentage non négligeable de nos concitoyens ont quand même réussi à communiquer pendant leur petit déjeuner grâce un moyen ancestral qui avait pratiquement disparu : des sons sortant de la bouche. Des scientifiques travaillent actuellement pour tenter de comprendre comment le retour à un moyen aussi primitif a été possible sur une période aussi courte.

Selon BFM TV, des scènes vraiment cocasses auraient ainsi été vécues par des gens d’apparence tout à fait normale. A Arras, par exemple, il a été rapporté qu’une mère de famille aurait levé les yeux vers son enfant et lui aurait demandé s’il avait bien dormi. De même, à Marseille, un homme aurait souhaité une bonne journée à sa femme en disant “Bonjour ma chérie” (information non confirmée à prendre avec beaucoup de précaution).

Les raisons de la panne

Ce matin, c’est le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, qui a présenté ses excuses pour le chaos provoqué par les événements de la veille. D’après ses dires, c’est lui-même qui aurait provoqué la coupure en ayant, par inadvertance, appuyé sur le bouton rouge présent sur son bureau. De plus, ce n’est que 45 minutes plus tard qu’il se serait rendu compte de sa maladresse qui aura coûté plus de 75 millions de dollars à son entreprise.

bouton-rouge-facebook

Bouton rouge sur le bureau de Mark Zuckerberg

“Oups, je suis sincèrement désolé les amis” a déclaré le jeune entrepreneur lors de sa conférence de presse. “Hier matin, j’attendais la livraison de plusieurs tee-shirts, histoire de renouveler ma garde-robe. Quand ça a sonné à la porte, mon majordome était déjà occupé à vérifier la qualité des produits pour mon repas de midi alors j’ai posé mon café et je suis allé ouvrir la porte d’entrée. Seulement, j’ai déposé la tasse sur le bouton rouge, sans faire attention. Ce n’est que lorsque je suis revenu à mon bureau que j’ai pris conscience du gâchis que je venais de provoquer : mon café était tout froid !”

Croisons les doigts pour qu’un tel drame ne se reproduise plus à l’avenir !

bouton rouge acne

Boutons rouges d’acné sur un visage, à ne pas confondre avec le bouton rouge de Mark Zuckerberg