La nouvelle place Stanislas de Nancy avec son sens giratoire

La nouvelle place Stanislas de Nancy avec sons sens giratoire

Plus d'infos sur ce pictogrammeDéjà en fonction dans quelques villes Allemandes, le premier rond-point pilote pour piétons vient de voir le jour à Nancy. Si le test s’avère concluant, le modèle pourrait être étendu aux principales villes Françaises.

Surprise ce matin pour les habitants du centre-ville de la préfecture de Meurthe-et-Moselle. La statue de Stanislas qui prônait bien au centre de la place du même nom depuis 1831 a été remplacée par un rond-point incrusté dans les pavés ocres afin de ne rien dénaturer de la splendeur du lieu inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et considéré comme la troisième plus belle place au monde. Selon la municipalité, le remodelage de ce lieu touristique permettra de réduire de près de 80 % les risques de collisions entre piétons.

Selon le Postillon, le système a déjà été testé en Allemagne

Selon le  journal le Postillon, le système a déjà été testé en Allemagne



L’initiative, pour la création du sens giratoire “Stan001” , a été prise par le conseil municipal de Nancy suite à plusieurs plaintes de la part des habitants de la commune qui subissaient trop fréquemment des collisions avec d’autres piétons, souvent des touristes, qui n’hésitaient pas à prendre la fuite sans aucune possibilité de les retrouver. De plus, ce dispositif devenait nécessaire, voir impératif, lors de grands événements.

“C’est lors de la marche républicaine de dimanche dernier que le déclic est survenu” nous a indiqué par téléphone M. Laurent Hénart, nouveau maire de la ville. “Il y avait près de 50000 personnes rassemblées ici et… elles ne savaient même pas dans quel sens tourner sur la place. Il fallait urgemment mettre de l’ordre dans tout cela ! C’est pourquoi, j’ai été obligé d’enlever la statue de Stanislas qui, avec sa main, aurait pu induire les touristes en erreur sur le sens de circulation. En plus, ce n’est pas plus mal, car ces derniers partaient hâtivement, pensant que le monument les mettait dehors…”

Avec sa main, Stanislas mettait en erreur les touristes

Avec sa main, Stanislas mettait en erreur les touristes. La statue a heureusement été retirée !



Pour le maire et président du parti Radical, le choix était aussi économique : “Comprenez bien que je ne pouvais pas demander à mes administrés de financer de nouveaux grands travaux avec l’aide de la taxe d’habitation. C’est pourquoi, j’ai refusé la mise en place de feux tricolores aux 6 accès de la place, ce qui pourtant auraient eu l’avantage de gérer les flux de piétons sur l’intégralité du lieu. Le sens giratoire s’est alors imposé comme une alternative efficace et à moindre coût.”

Le rond-point fonctionne ici sur le même principe que pour la circulation automobile : le piéton engagé est prioritaire sur l’intégralité de l’espace giratoire. Celui qui souhaitera sortir devra utiliser le clignotant de son casque (voir article), ou se servir de ses bras comme indicateur, si ce dernier n’est pas équipé d’un avertisseur homologué NF, conformément à la législation entrée en vigueur au premier janvier de cette année.

Malgré quelques contrevenants qui ont été vite interpellés et sanctionnés par les forces de l’ordre, le nouveau dispositif semble être bien accueilli et accepté par la population, si ce n’est une personne d’un certain âge qui n’est pas parvenue à sortir du sens giratoire. Heureusement, les services de la ville sont intervenus au bout d’une trentaine de minutes pour l’en extraire.

Les rares contrevenants ont vite été incarcérés grâce à une forte présence des forces de l'ordre.

Les rares contrevenants ont vite été incarcérés grâce à une forte présence des forces de l’ordre.