Grégoire en concert | Photographie : Facebook de l'artiste

Grégoire en concert | Photographie : Facebook de l’artiste

Plus d'infos sur ce pictogramme



Fort de son succès réalisé grâce à son CD “Toi + moi” qui, avec plus d’un million d’exemplaires écoulés, a remporté la première place des ventes d’albums en France pour l’année 2009, l’auteur-compositeur-interprète Grégoire Boissenot (alias Grégoire) viendrait, selon nos sources, de découvrir un cinquième accord qu’il compterait utiliser et même ajouter à ses plus récentes compositions qui figureront sur son prochain album. Pour confirmer la rumeur, le chanteur a accepté de nous recevoir pour une interview exclusive.

“J’ai écouté beaucoup de musique progressive ces derniers temps” nous confie l’artiste en faisant défiler entre ses mains des disques de Nirvana, de Trust et de… Carla Bruni. “Avec l’âge, j’ai mûri et ma musique aussi. Ainsi, j’ai réalisé qu’il était possible d’ajouter un cinquième accord à mes compositions. Par exemple, au lieu d’osciller entre Mim – Do – Sol – Ré pendant 4 longues minutes, l’ajout d’un simple Fa peut amener la chanson ailleurs et donner à notre musique un côté progressif qui n’est pas sans me déplaire”, explique-t-il, tablatures en main. “Cela fait deux longues années que je m’entraîne à faire cet accord qui est vraiment compliqué. C’est un barré, comme nous l’appelons dans le langage des musicos. En deux mots, c’est un truc qui fait mal aux doigts. Mais mes mélodies méritent bien que je brave cette douleur.”

Toutefois, sa bonne volonté s’est confrontée à une triste réalité : ses musiciens qui l’accompagnent sur scène et lors de l’enregistrement de son album n’étaient pas chaud à un tel bouleversement musical. “J’ai avant tout expliqué à mon batteur qu’il devrait trouver des stratégies mnémotechniques afin d’apprendre les structures musicales inhérentes à l’ajout d’un cinquième accord. Il sera sans doute capable de s’ajuster même si, pour reprendre ses propos, il n’a pas envie de faire des mathématiques, mais bien de jouer de la zique. Quant à mon bassiste, il vient de s’inscrire à des cours privés afin de pouvoir continuer à me suivre”.