on-va-tous-mourrir

Plus d'infos sur ce pictogramme

C’est une véritable angoisse qui se propage suite à la publication des résultats d’une étude récente effectuée par la faculté de médecine de l’Université de Fribourg en Allemagne. En effet, si les calculs des scientifiques s’avéraient exacts, les 7,125 milliards d’humains que nous sommes sur terre allons mourir, tôt ou tard, sans aucune exception.



Année après année, le professeur Elmer Itdefinircaumsa et son équipe ont épluché des centaines de milliers de registres de naissance et de décès répartis à travers le monde avant de pouvoir tirer la moindre conclusion. “C’est vraiment terrible” a déclaré l’éminent scientifique. “A ce jour, toutes les personnes dont nous avons la trace sont mortes, jeune ou moins jeune, que ce soit de maladie ou de vieillesse, suite à un crime violent ou un accident. Le taux de mortalité humain atteint donc un énorme 100 pour 100 ! Donc, pour faire simple, je vais mourir, vous allez mourir et même nos enfants et nos petits enfants vont mourir. Que voulez-vous, c’est ce que nous pourrions appeler : la fatalité !”

Alors que d’autres scientifiques reprochent ouvertement le côté alarmiste du professeur, les preuves apportées par l’étude semblent irréfutables. Même dans les pays où l’accès aux soins médicaux est facilité comme en France, le taux de décès est exactement identique dans les pays développés que dans les pays en développement ou faisant partie du Tiers-monde.

Suite à la divulgation de cette théorie, de très nombreux experts mondiaux craignent que les humains cèdent à une panique dite “de masse”, provoquant hystérie collective, terrorisme et pillage. Certains pourraient même être capables de se tourner vers les religions extrêmes souhaitant y trouver une quelconque rédemption, étant devenus incapables de réfléchir, le cerveau tétanisé par la peur et l’ignorance. D’autres pourraient quitter leurs emplois pour rester en famille ou alors vivre dans un univers de débauche. Après tout, chaque jour pourrait être le dernier…