port-du-casque-escalators

Plus d'infos sur ce pictogramme

Chaque année, près de 18 000 Français sont victimes d’accidents plus ou moins graves dans les escaliers roulants à travers tout le pays. C’est le chiffre inquiétant dévoilé ce matin par Alain Vidalies, secrétaire d’Etat en charge des Transports, de la Mer et de la Pêche.

“Hier matin, j’ai fait l’ouverture des soldes dans un grand magasin Parisien car je ne voulais pas manquer les bonnes affaires vu que j’avais de l’argent à dépenser pour défiscaliser” a raconté l’adjoint du ministre pour argumenter ses propos. “Soudain, les clés de ma Maybach 62 S Landaulet sont tombées de la poche de mon chauffeur sous mes yeux. Il n’avait que 50 secondes pour les ramasser sinon, elles auraient pu glisser sous le mécanisme des escaliers et nous aurions certainement été contraints d’arrêter le mécanisme, provoquant un bouchon monstre. Mais heureusement, il a réussi à les récupérer et donc, évité l’accident. Oui, je confirme donc que même dans ma vie personnelle, j’ai eu l’occasion de constater que les escalators sont extrêmement dangereux. Tout peut se passer très vite, votre vie peut basculer en quelques secondes sans crier gare.”



Suite à ces événements dramatiques, une réunion d’urgence a été organisée au cabinet du ministre. Il en résultera une nouvelle loi qui devra passer sans aucun problème lors de son prochain vote prévu d’ici une quinzaine de jours. “Depuis le 1er janvier 1980, le port du casque est obligatoire en France pour les motocyclistes” a indiqué le secrétaire d’Etat. “Il est devenu nécessaire d’étendre cette loi aux utilisateurs des escaliers mécaniques. C’est une question de bon sens et de logique. il était jusque-là anormal qu’il n’y ait pas plus de réglementation alors que la vitesse de déplacement moyenne de ces appareils dans les centres commerciaux est de 0,65 mètres par seconde, sachant aussi que le facteur -hauteur- est une énorme source de danger.”

Le port du casque sera donc obligatoire à partir du 1er mars 2015 à chaque utilisation de l’escalator. Les contrevenants s’exposeront à une amende de 90 euros et la perte de 2 points sur leur permis de conduire. En cas de récidive, l’amende majorée montera à 160 euros.

Monsieur Vidalies a aussi annoncé une deuxième mesure qui devrait être mise en place lors du second semestre : “les jeunes ont particulièrement besoin d’être protégés. Un grand nombre d’accidents résulte d’un manque d’attention qui fait que certains aficionados aux SMS manquent la fin de l’escalier mécanique. C’est pourquoi, vers septembre 2015, nous veillerons à étendre l’interdiction d’utiliser son téléphone portable dans les escalators, au même titre que lorsque l’on est au volant d’une voiture.”

Jusqu’à la fin de cette année, une période de transition sera mise en place : les casques devront être prêtés gratuitement par les centres commerciaux (sous réserve de dépôt d’une caution). Dès 2016, une somme forfaitaire fixée par l’état sera demandée pour chaque trajet (aux alentours de 5 euros). Toutefois, il sera tout à fait possible aux cyclistes ou motocyclistes d’utiliser leur propre matériel. En hiver, les chapeaux en fourrure ayant au moins 3 cm de rembourrage seront aussi autorisés.

Avec cette nouvelle mesure, le gouvernement espère faire économiser près de 189 millions d’euros à la sécurité sociale.