Photo : Facebook de Jay Branscomb

Photo : Facebook de Jay Branscomb

Plus d'infos

Il y a quelques jours, Jay Branscomb a posté sur son compte facebook une photo montrant Steven Spielberg assis devant un triceratops mort lors du tournage du film Jurassic Park en 1993. Suite à l’émotion provoquée par le cliché au sein des défenseurs de la nature, la Police Fédérale de la Faune et de la Flore des Etats-Unis annonce avoir ouvert une enquête pour cruauté envers les animaux impliquant le réalisateur à succès.


Selon un premier rapport des agents fédéraux, l’instruction a débuté lorsqu’ils ont commencé à rechercher les demandes légales qui devaient être effectuées pour autoriser la production du premier film sur les dinosaures. Il s’est avéré qu’aucun dépôt de formulaire de demande du permis “Sécurité des animaux” n’avait été effectué.

“Nous pensons que les producteurs n’ont pas réussi à protéger ce pauvre animal, ce qui a malheureusement abouti à sa mort. En outre, selon certains scientifiques, la race des triceratops serait maintenant éteinte” nous confie en privé le maréchal Izi Trigger. Et de reprendre : “A ce stade (de l’enquête), nous ne souhaitons faire aucune spéculation quant au fait que M. Spielberg ait ou n’ait pas décimé le dernier spécimen d’une espèce.”


S’il est reconnu coupable de braconnage sur un triceratops, le réalisateur pourrait faire face à de très lourdes amendes qui pourraient atteindre la somme astronomique d’un million de dollars. Expert en Dinosaures, le Docteur Hold Bones souhaite que le prochain film de la saga “Jurassic World” dont la sortie est prévue pour le 10 juin 2015 soit tout bonnement interdit au cinéma. “L’homme a détruit une création divine qui vivait parmi nous depuis des milliers d’années. Comment un film qui a provoqué cette extinction pourrait être autorisé ?”

Même si le maréchal Trigger se dit en accord avec M. Bones, il tient à rappeler que ce sera aux tribunaux et à un jury de décider du sort de M. Spielberg.