14-18Plus d'infosEn Côte d’Ivoire, un groupe isolé de résistants français qui n’avait jamais entendu parler de la fin de la seconde guerre mondiale en raison d’une panne de radio, a finalement renoncé à la résistance armée suite à une visite officielle de notre président François Hollande ce jeudi à bord d’un petit bateau arborant pavillon Français.


A l’époque, quatorze hommes avaient été déposés à proximité d’Assinie sur un petit morceau de terre inhabité appelé “île Napoléon” au sein d’un immense magasin de munitions oublié par l’armée Française. Leur radio avait cessé de fonctionner juste quelques semaines après leur arrivée, coupant ainsi l’île de ses combattants et du reste du monde.  Ils ouvraient le feu sur toutes les personnes approchant de leur retranchement depuis 70 ans, qu’ils soient étrangers ou français, croyant que la France était encore sous le contrôle du régime de Vichy. Cela avait conduit les pêcheurs et les forces de police à penser que l’île était le repaire d’un groupe de passeurs ou de trafiquants de drogue.


Les quatre survivants sont actuellement sous observation médicale, avant un retour à une vie normale qui pourrait être terriblement déroutante pour eux. Les représentants du gouvernement ont déjà annoncé qu’ils allaient attendre quelques jours avant de leur expliquer que l’Allemagne est maintenant amie et alliée de la France mais aussi membre de l’Union européenne. De plus, tous les journaux retraçant les phases finales du Mondial de foot 2014 ont été mis à l’abri de leur regard afin d’éviter de faire resurgir les démons du passé.