Préavis de grève des pompiers section estomac

Préavis de grève des pompiers section estomac

Plus d'infos

Alors que la France est confrontée à une épidémie de brûlures d’estomacs principalement dûe à des barbecues trop arrosés, les pompiers de la section estomac viennent de lancer un préavis de grève d’une durée illimitée à compter du 19 juillet.
Ces travailleurs de toutes petites tailles, réclament une augmentation de salaire significative au principal financeur de la fonction publique œsophagien “Gaviscon”, ainsi que des horaires de travail plus flexibles pour éteindre les incendies responsables des brûlures d’estomac.


Enzo Faje, représentant CGT, exprime avec vigueur son désarrois : “Nos rémunérations sont tout à fait incompatibles avec nos conditions de travail qui sont exécrables. 80% de nos journées sont passées dans un tube étroit à l’abri de la lumière. Puis soudain, on nous lance à une vitesse vertigineuse vers le bas de l’œsophage d’une personne au lieu de nous laisser le temps d’utiliser nos échelles de cordes spécialement confectionnées pour l’occasion.”


Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense dont dépend la profession, a appelé les pompiers à renoncer immédiatement à la grève, affirmant que cela pourrait mettre des vies en danger. “Sans leur solution laiteuse légèrement alcaline qu’ils projettent avec leurs lances à incendie, il est évident que les heures seront comptées avant que quelqu’un ne s’enflamme spontanément !” s’exclama-t-il. Le ministre en a profité pour rappeler les principes de base afin d’éviter les brûlures d’estomac : manger léger, exclure les aliments riches comme la bisque de homard, ne pas abuser des bières et rosés lors des barbecues et surtout, bannir fortement les mélanges d’alcool.

Demain matin à 10h, une assemblée générale de toute la profession devra décider à mains levées du maintien ou de la levée du préavis de grève.