Ancienne photographie promotionnelle Mattel Inc.

Elle est belle, ambitieuse, intelligente et travailleuse mais pourtant, le salaire horaire net de la nouvelle Barbie “Entreprise” qui devrait être présentée d’ici quelques jours à la presse serait inférieur de 16,7 % que celui de son ami Ken, à emploi égal.

Cette nouvelle version de la poupée mythique sera livrée avec une jupe crayon et une veste de tailleur noire sur un joli chemisier blanc, des escarpins à talons hauts en simili cuir, un ordinateur portable ainsi qu’un smartphone estampillé de la marque à la pomme. “Nous avons veillé à soigner les détails pour la rendre le plus réaliste possible”, a indiqué le représentant de Mattel Inc. dans un communiqué.

Depuis la première Barbie en 1959, la poupée a souvent suscité diverses critiques à travers le monde, étant accusée de mentir aux jeunes filles en donnant une image irréaliste du sexe féminin dans son ensemble. “Ces nouvelles poupées représentent bien mieux les filles types qui les entourent”, a encore indiqué le célèbre fabriquant. “En France comme dans la majorité des pays du monde, elle percevra donc un salaire bien inférieur que son homologue masculin. Ainsi, nul ne pourra jamais plus nous critiquer en argumentant que ce jouet donne une perception erronée de la femme !”