Hier en fin d’après-midi, la panique s’est emparée des baigneurs qui se trouvaient dans le bassin principal de la piscine Edmond FISSAPISSÉ de Dijon quand en quelques secondes, la couleur de l’eau a viré à un étrange jaune moutarde.

“J’ai ressenti une drôle d’impression dans l’eau comme si soudainement elle se réchauffait, et c’est à ce moment-là que j’ai vu un mystérieux cercle jaune, au centre de la piscine où se trouvaient deux bébés, se répandre pour couvrir toute la surface du bassin”, a indiqué un des baigneurs encore sous le choc. Immédiatement, les maîtres nageurs présents sur place ont ordonné l’évacuation du bâtiment. Aucun blessé n’est, heureusement, à déplorer.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux enfants seraient à l’origine du phénomène. “Nous n’avons actuellement encore aucune explication scientifique, mais il s’avère que les deux bébés réagissent comme d’immenses sachets de thé”, a indiqué le directeur de l’établissement sportif et de loisirs. “Une fois mélangé à l’eau, les deux –créatures– semblent comme infuser, en même temps que leur visage s’illuminent d’un petit sourire d’extase. Puis, quand cette réaction chimique s’arrête, les gamins ont l’aspect d’être… Comme apaisés !”

Les bébés seraient toujours en cours d’examen par d’éminents dermatologues et experts en pédiatrie. “Ils ne sont même pas frères, il est donc tout à fait exclu que cela provienne d’une malformation génétique”, a expliqué l’un des médecins à la presse locale. “Même si nous n’avons toujours rien trouvé d’inhabituel à ce stade, nous travaillons actuellement sur l’hypothèse que ce soit un aliment qu’ils auraient tous les deux ingurgité qui leur provoquerait une transpiration comportant une enzyme qui réagirait avec le chlore. C’est la raison pour laquelle demain matin, un test grandeur nature sans l’ajout de chlore sera réalisé dans la piscine, le temps de renouveler l’eau, après l’avoir entièrement désinfectée et nettoyée.”

En attendant, le mystère reste entier.