couple-machine-a-laver

Jeanne et Gaston, âgés respectivement de 63 et 67 ans, peuvent vraiment remercier leur voisin qui a entendu leur appel à l’aide. En effet, ce couple Lillois marié depuis plus de 40 ans était coincé et totalement enfermé dans sa machine à laver.

“Nous avions juste eu envie de pimenter un peu les choses” a déclaré Gaston aux journalistes arrivés sur place. “Une fois par semaine, nous profitons pleinement des plaisirs charnels. Ce n’est pas parce que nous commençons à prendre de l’âge que nous devons nous passer de nos petits plaisirs” a-t-il encore expliqué avec un petit sourire coquin.

“Vous savez, avec les années, il n’y avait pas beaucoup d’endroit que nous n’avions pas testés” a aussi confié Jeanne, tout en remettant correctement en place son brushing. “Nous avons déjà visité tous les recoins de la maison. Nous sommes vraiment allés partout ! C’est pourquoi on a commencé, il y a quelques mois, à faire tac-tac à l’intérieur de nos appareils… Et c’est vraiment merveilleux ! Une fois, nous l’avons fait dans le four. On transpirait de partout et nous sommes ressortis tout bronzés… On se serait cru après un mois de vacances au soleil. La semaine dernière, c’est à l’intérieur du réfrigérateur que l’on s’est fait des câlins. Même s’il faisait froid au départ, Gaston a très vite réchauffé l’ambiance, si vous voyez ce que je veux dire.”

Malheureusement pour les tourtereaux, c’est un mouvement involontaire qui les a emprisonné. “Gaston s’était littéralement jeté sur moi comme une bête alors il fallait que je trouve un endroit où me maintenir” explique la pauvre dame. “C’est à ce moment-là que je me suis malencontreusement saisi de la porte de la machine et que je l’ai refermée sur nous ! Nous avons alors essayé de sortir, cependant, avec la promiscuité, l’engin de Gaston n’arrivait pas à se réduire et résultat, on avait plus de place pour bouger et nous nous sommes retrouvés coincés”.

Toutefois, cette petite mésaventure qui les a bloqués près d’une demi-journée dans le lave-linge ne semble avoir en rien atténué leurs ardeurs. “La prochaine fois, on prendra plus de précaution en attachant fermement la porte ouverte. De toute façon, on ne le fera plus de sitôt dans la machine car nous avons encore le sèche-linge et le lave-vaisselle à tester !”

Article publié une première fois dans sa version originale le 24/07/2016