cabriolet

Photo : Franco Folini-Wikimedia / ZZN

Le Premier Ministre Edourd Philippe a annoncé hier en fin d’après-midi qu’il mettra tout en œuvre pour qu’à l’avenir, une plus grande sécurité soit assurée sur nos routes. Aussi, à compter du 1er janvier 2018, tous les conducteurs et passagers des cabriolets seront tenus de porter un casque en plus de la ceinture de sécurité déjà obligatoire.

La raison invoquée pour la mise en place d’une telle mesure est que les dernières études tendraient à démontrer que les personnes voyageant dans de tels véhicules auraient la partie supérieure de leur corps moins bien protégée que ceux se trouvant dans des voitures plus conventionnelles.

Le port du casque serait donc un moyen efficace de protection, comme le prouvent toutes les recherches effectuées sur la sécurité des deux-roues. De plus, selon les associations de sécurité routière qui ont testé sur piste privée et avant tout le monde la conduite d’un cabriolet avec un casque, la mise en place de cette mesure apporterait aussi une protection crânienne contre le vent et la pluie, mais aussi des déjections des oiseaux, première cause de calvitie en France.

Toutefois, la mesure ne sera mise en place tout d’abord que pour une période d’essai de 4 mois, soit jusqu’à fin avril 2018, afin de pouvoir tirer les premières conclusions quant à son efficacité effective. Puis cette nouvelle loi devrait être adoptée définitivement pour l’hiver suivant.

Article publié une première fois dans sa version originale le 12/10/2016