La mercerie braquée est tenue par le même couple depuis plus de 30 ans !

Il était 18h45 hier soir quand deux voleurs âgés de moins de 20 ans ont fait irruption dans une mercerie de quartier gérée par un couple de sexagénaires dans la proche banlieue Dijonnaise.

Visiblement, les malfrats savaient que les propriétaires du petit commerce étaient des personnes d’un certain âge, c’est la raison pour laquelle ils pensaient qu’ils allaient pouvoir, sous la contrainte d’armes à feu, dérober l’argent du couple démuni sans aucune difficulté.

Toutefois, les voleurs amateurs, deux frères habitant seulement à quelques petites centaines de mètres de leur délit, avaient totalement oublié un petit détail : depuis plusieurs générations, tous les membres de leur famille étaient atteint d’achromatopsie aiguë, une pathologie du système visuel qui se manifeste par une absence totale de vision des couleurs (wikipédia).

À la vue des armes utilisés par les malfrats, les sexagénaires ont alors immédiatement compris qu’elles étaient factices et ont refusé de se soumettre à la demande des voleurs, qui sont repartis les mains vides.

Il n’aura fallu que quelques heures aux forces de l’ordre pour retrouver les petits voyous car les cagoules avaient été fabriquées avec une laine hideuse multicolore par leur grand-mère, une cliente que le couple de commerçant connaissait très bien vu que c’est elle qui leur avait permis de se débarrasser de cette laine qui a traîné plusieurs années sous un de leurs comptoirs.

Les armes des voyous