Justin Bieber ce mercredi soir après l’accident | Photo : All Access / SPW / SPLASH

La nouvelle avait surpris les fans… et les avait au passage mis en colère. Le chanteur Canadien Justin Bieber annonçait lundi dernier, via un communiqué de son entourage professionnel, qu’il mettait fin à une gigantesque tournée débutée il y a 18 mois. Le tour de chant se voyait ainsi amputé des 14 derniers concerts, tous annulés, après 150 shows tout autour du monde.

Alors qu’il était encore sous le feu médiatique, mercredi soir aux alentours de 21h25, le chanteur Canadien, habitué aux scandales, a encore donné de quoi défrayer la chronique : le jeune homme a renversé un photographe qui l’attendait à la sortie du Saban Theatre à Los Angeles, où il assistait à un service religieux (voir les vidéos ci-dessous).

Probablement afin de redorer son image et de reprendre le contrôle sur la communication autour de sa personne, Justin Bieber a eu la gentillesse de nous accorder une interview exclusive lors de laquelle il explique les vraies raisons de l’annulation de ses derniers concerts, tout en nous gratifiant de quelques anecdotes sur son passé et son évolution musicale.

ZZN : Bonjour Justin et avant tout un grand merci d’avoir accepté de nous recevoir.

Justin Bieber : De rien, c’est tout à fait normal.

ZZN : Avant de parler de l’annulation de la fin de votre tournée, j’aimerais que nos lecteurs en sachent un peu plus sur vous. Vous avez énormément de tatouages. Quel est celui qui, pour vous, a le plus de signification et, si possible, laquelle ?

J.B. : Ils signifient tous quelque chose, mais je dirais que celui qui me parle le plus est celui sur lequel il y a écrit “Justin” avec une image de mon visage. Il m’aide à me rappeler de mon prénom et ainsi, me souvenir de qui je suis. En plus, comme il y a une image de moi, je peux montrer mon portait et leur dire : “Je ressemble à ça !”. Au moins, après, ils savent de quoi j’ai l’air. Ce tatouage n’est pas seulement cool, mais aussi terriblement utile !

ZZN : Si mes informations son exactes, vous avez rencontré Usher à l’âge de 13 ans et c’est lui qui aurait lancé votre carrière. Comment s’est passé votre rencontre ?

J.B. : Quand je l’ai rencontré, j’avoue que je n’arrivais pas à y croire. Je me disais “Wouah, mais c’est pas possible, ce n’est pas vraiment Usher !”. Alors, comme je n’y croyais pas, j’avais bien compris qu’il avait un masque. Vous n’imaginez pas comme le masque était d’un réalisme et j’avais beau m’acharner sur lui, je ne suis jamais arrivé à le lui retirer entièrement. Il parait qu’après chacune de nos rencontres, entre moi et ce “Fake Usher”, il partait voir un médecin pour qu’il lui recolle des parties de son visage.

ZZN : Le grand public vous a découvert sur YouTube. Quels conseils auriez-vous à donner à tous ceux qui tentent de se lancer dans la musique ?

J.B. : Pour débuter sa carrière, il y a rien de plus efficace que de faire un clip avec une chanson romantique avec des plans sur lesquelles on peut voir le chanteur ouvrant sa chemise afin de montrer un torse imberbe. Si en plus, vous arrivez à y placer des images de chiens ou de chats, le tout avec des effets spéciaux, vous avez tout en main pour créer un véritable tube, quelle que soit la musique que vous mettrez derrière.

ZZN : Au fur et à mesure que le temps passe, on se rend compte que votre voix évolue. Pouvez-vous nous en dire plus ?

J.B. : C’est exact ! À 21 ans, les médecins ont retiré une vieille chaussette qui était restée coincée au fond de ma gorge depuis ma plus tendre enfance. Depuis, j’arrive à chanter beaucoup plus fort.

ZZN : Permettez-moi une dernière question, Justin. Cette question est probablement celle qui intéresse le plus vos fans aujourd’hui. Certains médias ont indiqué que vous avez tout arrêté pour prendre du repos, tandis que d’autres annonces que c’est pour “dédier de nouveau votre vie au Christ”, et pourquoi pas, même créer votre propre église. Quand est-il vraiment ?

J.B. : Vous savez, il y a deux choses que je projette de faire depuis des mois, mais qui ont dû être reportés en raison de la tournée. Tout d’abord, je l’avais déjà indiqué il y a deux ans mais cela a pris beaucoup de retard, je vais déjà terminer d’écrire un roman basé sur mon autobiographie. Dans la foulée, je vais rejoindre Kris Novoselic pour les dernières répétitions avant notre nouvelle tournée événement. Vous voyez, je n’avais vraiment plus de temps à consacrer à toutes mes fans et j’en suis sincèrement désolé !