glace-maison-02

 

Déguster une bonne crème glacée sous un soleil de plomb, voici un plaisir inégalé cantonné à la période estivale dans notre pays.

Seulement voilà, dans le cadre de leurs Plans de Surveillance et de Plans de Contrôle de la contamination des denrées alimentaires (PSPC) effectués par la Direction Générale de l’Alimentation (DGA), des analyses ont prouvé que plus de 98 % des glaces et crèmes glacées portant la mention “fait maison” étaient des produits congelés.

“C’est une honte qui touche toute une profession” s’est indigné Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. “Le client qui dépense une petite fortune pour une crème glacée de qualité ou même une simple glace à l’eau fabriquée à base de produits de qualité s’attend à déguster un aliment frais et non pas qu’on lui serve une pâture tout juste sortie avec hâte d’un congélateur.”

En effet, les résultats des tests effectués sur 80 prélèvements de crèmes glacées issues d’autant de boutiques réparties à travers tout le territoire Français, font froids dans le dos. “Nous avons eu accès aux résultats des analyses et, pire que tout, nous avons constaté que la majorité des produits testés avaient été confectionnés la veille avant d’être gardés au frais à l’aide d’un refroidissement artificiel” a indiqué l’UFC Que Choisir dans un communiqué. De plus, selon l’association, “dans la plupart des cas, les vendeurs de glace ne se sont même pas pris la peine de décongeler correctement la marchandise avant de la servir au client”. Dégoûtant !

Article publié une première fois dans sa version originale le 11/08/2015