Une caméra de surveillance dans des toilettes publiques | Photos : Chameleons Eye/REX/REX/SIP & Amyvintagedeco.fr / ZZN.fr

Une caméra de surveillance dans des toilettes publiques | Photos : Chameleons Eye/REX/REX/SIP & Amyvintagedeco.fr / ZZN.fr

Il y a quelques jours, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb a annoncé qu’un nouvel attentat avait été “mis en échec” après l’interpellation de plusieurs hommes dans la nuit de samedi à dimanche dernier dans plusieurs villes du pays. Selon une source proche du ministère, les investigations ayant permis la découverte des intentions des extrémistes ont été effectuées principalement à l’aide des caméras de vidéo surveillance disséminées un peu partout dans les rues des grandes villes. Autrefois décriées, elles prouvent ainsi toutes leurs utilités et les Français se sont habitués à leur présence ou du moins, n’y prêtent plus guère attention.

Cette première barrière psychologique étant tombée, le gouvernement, en accord avec les plus grosses communes de l’hexagone, peut maintenant sereinement passer à l’étape suivante du dispositif de sécurisation du domaine public. Face au risque de plus en plus nombreux de la mise en place d’actes malveillants dans des lieux peaufinés, le législateur a ainsi décidé lors du dernier conseil des ministres, l’obligation par les municipalité d’équiper l’ensemble des toilettes publiques de caméras de vidéo surveillance avec capteur sonore.

Conformément au cadre défini par la Loi informatique et libertés, ces dernières seront placées à une hauteur ne permettant pas de filmer les visages. Toutefois, bien évidemment, elles ne seront pas cantonnées au seul usage sécuritaire envers ceux qui sont prêts à lâcher une bombe : toutes les incivilités (vol de papier toilette, graffitis, lunette non rabaissée par les hommes …) seront immédiatement détectées et et signalées − images à l’appui − aux diverses polices municipales qui interviendront sur le champ pour faire respecter la loi.

Article publié dans sa version originale la première fois le 26/11/2016