preservatifs-parfumes

Depuis quelques années, la lutte contre l’obésité est devenue une grande cause nationale. C’est dans cet optique que le gouvernement a indiqué, avant la fin de son mandat, vouloir interdire les préservatifs aromatisés qui pourraient, en cas de consommation intensive, être préjudiciables pour la santé en raison de leur taux de sucre bien trop élevé.

“Nous ne souhaitons pas que la France devienne la capitale mondiale de l’obésité et du diabète !”, a indiqué Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé. “C’est pourquoi nous avons décidé qu’il ne fallait absolument plus attendre que la situation puisse encore s’aggraver. Aussi, dès le 2 janvier 2018 prochain, tous les préservatifs aromatisés, que ce soit aux fruits, au cola, à la crème, au gâteau ou même au chocolat seront totalement interdits de vente et d’utilisation.”

Toutefois, interrogée sur la possible signification du 2 janvier au lieu du 1er comme cela aurait pu sembler plus logique au premier abord, notre ministre s’est expliquée en indiquant que “de toute façon, lors des fêtes, il n’y a rien à faire : les Français mangent trop et font trop d’excès. De plus, en cette période fête et l’alcool aidant principalement à la Saint-Sylvestre, de nombreux -projets- ont été planifiés et cela permettra de rapidement vider les stocks !”

Article publié une première fois dans sa version originale le 04/12/2016