big-mac-02

ZZN n’a pas hésité à payer un prix d’or la photographie du Big Mac réalisé à Isola 2000

Hier midi, une touriste Belge en vacances, a eu la surprise de sa vie en achetant un hamburger qui ressemble à s’y méprendre à la photo du même hamburger dans le menu de sa chaîne de restaurants préférés située à Agde dans le département de l’Hérault.

“Je suis une vrai fan de McDo, mais les hamburgers que j’achète chez eux ne ressemblent jamais à ceux que l’on peut voir dans leurs pubs. Alors, vous imaginez ma surprise quand j’ai réalisé qu’on m’avais remis un Big Mac exactement identique à celui présenté en photo”, raconte la jeune femme.

Refusant de manger le fameux sandwich, celle qui affirme se rendre chez McDonald “3 à 4 fois par mois” a aussitôt publié une photo de son incroyable repas sur Instagram. Déjà partagé plus de 20 millions de fois en moins de 24h, l’histoire de la touriste a rapidement fait le tour du monde. “Un collectionneur Bruxellois m’a offert 750 000 euros pour mon Big Mac et l’Association des amis de Ronald m’offre un voyage autour du monde si j’accepte d’exposer celui-ci dans leurs locaux”, souligne-t-elle. Cependant, accusée d’avoir inventé cette histoire pour faire parler d’elle, plusieurs internautes doutent de la véracité de son aventure.

“C’est manifestement une opération de marketing très bien ficelée”, estime le propriétaire du snack installé dans la galerie marchande du supermarché voisin. Interrogé par ZZN.fr, un célèbre chef cuisinier officiant pour M6 ne peut, lui aussi, que se montrer dubitatif : “les employés du McDonald sont tout à fait incapables de créer un sandwich ayant une structure aussi complexe ! C’est tout simplement impossible”.

Parallèlement, la direction Nationale de la chaîne de fast-food croit “possible” l’histoire de la jeune femme. En effet, selon leur porte-parole, “malgré la légère baisse des ventes ces derniers mois, on écoule dans nos restaurants quand même 29 Big Mac par seconde à travers le monde, ce qui fait 2,5 millions par jour et près de 915 millions par an. C’est mathématique, nous savions qu’un jour l’un de nos employés réussirait à en fabriquer un, qui s’apparente à autre chose qu’une pile plate d’aliments superposés entre deux tranches de pain mou. Ce jour semble enfin être arrivé”.

Affirmant que l’employé responsable de cette formidable réalisation verra son salaire augmenté de 250 cents par mois, McDonald envisage également la possibilité de le laisser choisir gratuitement l’un des sandwiches le soir de son choix.

“C’est important pour nous de récompenser l’excellence parmi les étudiants qui nous permettent de réaliser de faramineux profits”, conclut le porte-parole.

Article publié la première fois dans sa version originale le 30-06-2015