Nicolas Hulot a promis la fermeture de la centrale “après concertation” | Photos : Capture d’écran France Télévision – M.Astar/SIPA

Alors même que notre nouveau ministre de la Transition Écologique et Solidaire, Nicolas Hulot s’est exprimé une nouvelle fois sur le dossier Fessenheim rappelant que la centrale nucléaire serait fermée dès que possible “après concertation”, Électricité de France (EDF) a indiqué qu’elle pourrait créer des centaines de nouveaux super-héros d’ici sa fermeture grâce, notamment, à ses niveaux élevés de rayonnement.

Il faut dire que la France n’a pas eu un nouveau super-héros depuis 1951 avec Cocoricoman qui a reçu ses pouvoirs après avoir mangé un coq radioactif.

“Notre pays est assurément à la traîne actuellement quand on voit Super-Idiotrump, Super-Manipulapoutine et autres Super-Dictatjong-un. Imaginez la force de notre nation si nous avions des centaines de super-héros cachés au beau milieu de nous ? Nous deviendrions probablement le pays le plus puissant et le plus influant de l’univers !”, a déclaré Jean-Bernard Lévy, le PDG du premier producteur et fournisseur d’électricité au monde.

Avec des milliers de super-héros à sa disposition, la France pourrait ainsi licencier un nombre considérable de fonctionnaires et permettre ainsi à l’état de faire d’énormes économies, mettant ainsi fin à la politique d’austérité : les effectifs de police, pompiers et secours en tout genre pourraient ainsi être drastiquement réduits tout en augmentant la qualité des services. “De plus, l’argent économisé pourrait servir à financer davantage de projets nucléaires ou à accorder un plus grand nombre d’avantages fiscaux aux riches”, a encore expliqué le big boss d’EDF.

Pour les Alsaciens qui habitent à proximité de la centrale, cette possibilité serait probablement une belle aubaine : “Dans notre belle région, la plupart des habitants ont déjà commencé à muter en raison de la consanguinité. Ce serait donc un changement très positif pour nous tous de nous transformer en super-héros”, a déclaré un Fessenheimois.