Alors qu’une bonne partie de la France est actuellement en train de subir de plein fouet une forte canicule, Anne Hidalgo, maire de Paris, visiblement loin d’être en manque d’imagination pour améliorer la douceur de vie des Parisiens, a décidé de faire installer un gigantesque ventilateur au sommet de la Tour Eiffel, permettant ainsi de rafraîchir significativement l’air de la capitale.

“C’est un véritable défi technique et logistique, mais nous sommes prêts à l’affronter”, a indiqué un des conseillés municipaux. Il est vrai que le challenge est de taille.

Fabriquée en un peu plus de 48 heures dans la province côtière Chinoise au Sud de Shanghai de Zhejiang par l’entreprise Anhui Tianhe Xingguang Motor Co., elle sera ensuite acheminée par voie fluviale et maritime à l’aire d’un tout nouveau cargo nucléaire Chinois jusqu’à la capitale, où elle devrait être installée dès la mi-juillet de cette année.

“Si elle est l’un des premiers monuments visités au monde, la Tour Eiffel est surtout un symbole omniprésent pour l’ensemble des Français de notre volonté de combattre de toutes nos forces le réchauffement climatique tout en apportant confort et douceur de vie”, nous a confié la Maire de Paris, un sourire radieux illuminant son visage. “En plus, comme le ventilateur sera estampillé du logo Paris 2024, avec les millions de photographies de la Vieille Dame qui vont circuler à travers le monde, ce sera une formidable campagne de promotion pour les futurs Jeux Olympiques parisiens.”