Dimanche dernier, en direct sur BFM TV, Henri Guaino a tiré sa révérence avec une réelle amertume après avoir été défait dès le premier tour des élections législatives avec moins de 5 % des voix. Le député sortant des Yvelines, parachuté dans la 2ème circonscription de Paris (5ème, 6ème et 7ème arrondissements), s’en est pris aux électeurs, qui ont plébiscité le candidat de la majorité présidentielle, Gilles Le Gendre (41,8 %) et la candidate Les Républicains, Nathalie Kosciusko-Morizet (18,1 %) : “L’électorat qui a voté aujourd’hui dans la 2e circonscription de Paris est, à mes yeux, à vomir. Vous m’entendez bien, à vomir !”.

La remarque de l’ancien député n’est pas passée inaperçue au sein de son ancien électorat qui, afin de prouver qu’ils sont tout sauf rancuniers, ont rapidement décidé de créer un collectif pour aider monsieur Guaino à surmonter l’épreuve qu’il est en train de passer.

“Depuis 5 ans, il a toujours été présent pour nous alors ce n’est pas lorsqu’il y a la première difficulté que nous allons le lâcher”, a déclaré Modeste Homa, un humble retraité du 5ème arrondissement à l’origine de l’initiative populaire. “C’est pourquoi avec quelques amis, nous avons décidé au lendemain du premier tour des législatives, de créer le collectif –Soigner tes bobos- pour venir en aide à notre ancien député. Notre première action sur le terrain est de lancer un énorme appel national à la générosité de chacun afin de récolter un maximum d’anti-nauséeux, si possible, non périmés, que nous serions heureux de remettre à Henri Guaino lors d’un grand rassemblement citoyen solidaire dimanche 18 juin à 15 heures devant l’Hôtel des Invalides”.

Véritable fan de l’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Christine Boutin a d’ores et déjà confirmé sa présence.