Photographie d’illustration : automobile-magazine.fr

Vous avez perdu votre permis de conduire après un contrôle d’alcootest par les forces de l’ordre qui s’est avéré, une fois de plus, positif ? Sachez qu’en plus d’avoir fait la bêtise de rouler bourré, vous auriez pu éviter de vous faire prendre si vous aviez eu l’occasion de lire cet article avant de prendre la route…

En partenariat avec Kronenbourg, Jack Daniel’s et Ricard, ZZN vient à votre secours pour vous enseigner 4 moyens d’éviter à coup sûr que l’alcootest soit positif, même si vous avez trop bu.

1. Ne prenez pas la voiture…

Bien évidemment, cette technique est de loin celle qui a le plus haut taux de réussite (100%), mais elle est aussi de loin la plus difficile à mettre en œuvre (100%). Donc, passez directement au truc suivant.

2. Quittez discrètement votre véhicule en mouvement par la porte passager, sans ralentir, et en vous jetant dans le fossé.

Bien entendu, n’attendez pas la dernière seconde et réagissez dès que vous voyez au loin le contrôle de police. De plus, si aucun fossé ne se trouve du côté passager, vérifiez en second lieu s’il y en a un de l’autre côté de la route. Il n’y en a aucun ? Ne vous inquiétez pas, comme vous êtes ivre, vous pouvez vous convaincre que vous êtes capable de tout. Vous n’avez donc qu’à imaginer qu’il y en a bien un.

4. Vous avez un enfant dans la voiture ? Mettez-le au volant.

Surtout, n’oubliez pas de le réprimander lorsque les forces de l’ordre se rendront compte qu’il n’a pas le permis : faites croire que vous l’avez fait venir via les services d’Uber et qu’il a affirmé corps et âme qu’il était bien en possession du fameux document. Par la suite, vous pourrez ainsi même porter l’affaire en justice et réclamer des dommages et intérêts pour avoir été la victime d’un conducteur VTC peu scrupuleux.

PS : Vous vous dites : mais il n’y a pas de 3 ? Cet article s’adresse a des gens qui, de toute façon, sont trop saouls pour s’en rendre compte : autant qu’ils passent des heures à le chercher plutôt que de prendre le volant. Cela laissera ainsi le temps à leur taux d’alcoolémie de baisser et le contrôle à l’alcootest ne pourra qu’être négatif (3) !