Des battues policières ont été effectuées à travers tout le pays, sans succès | Photo d’illustration : Jean-Pierre Muller – AFP

À 16 jours des prochaines élections et malgré une aide conséquente des États-Unis, le porte-parole de la Police Nationale a annoncé ce matin la fin officielle des recherches débutées il y a plus d’un an déjà, et ayant pour but de trouver des politiciens capables de redresser notre pays et réconcilier les Français entre eux.

“Nous avons supposé qu’il existait quelque part parmi les 64,5 millions de Français, une politicienne ou un politicien non égocentrique et sans ambition personnelle, capable de réunir toute la population pour qu’ensemble, unis, tous les habitants de notre pays travaillent main dans la main pour faire avancer les choses”, a expliqué le représentant des forces de l’ordre.

“Malheureusement, après des mois et des mois de recherches acharnées, nous sommes arrivés à la conclusion que cette personne était soit un mythe, soit partie vivre dans un autre pays”, a indiqué avec dépit le porte-parole.

Aucun détail, aussi minuscule soit-il, n’a pourtant été omis par les forces de l’ordre pour trouver un politicien compétant. | Photo : Daily Mirror

Démarrées en début 2016, les recherches avaient pourtant pris un nouveau tournant en février dernier lorsque Donald Trump avait décidé d’apporter des moyens humains et techniques supplémentaires à notre pays. “Je pense qu’il y a des lignes à ne pas dépasser et si nous ne faisons rien, la France deviendra la 3ème puissance mondiale avec le dirigeant le plus indifférent envers les êtres humains après la Russie et les United States of America qui auront donc un concurrent supplémentaire”, avait déclaré le président Américain au lendemain de son investiture en janvier.

Informé de l’arrêt des recherches, Donald Trump a immédiatement réagi ce matin via les réseaux sociaux : “C’est incroyable que vous n’ayez trouvé personne en France. Chez nous, il a été facile de trouver un homme intelligent, dévoué et désintéressé, mais il ne pouvait pas être réélu et surtout, il était noir. Mais chez vous… Après, il est vrai que dans un pays ou les partis extrémistes peuvent arriver premiers dans une élection capitale sous prétexte de dénoncer le système, le fait de voter pour ceux qui en profite le mieux, c’était mal parti pour trouver le politicien idéal !”

Donald Trump a envoyé sa meilleure équipe cynophile pour aider les policiers Français dans leur recherche, mais cela n’a pas aidé à trouver ce qui probablement, n’existe pas chez nous. | Photo : Harbor Police Department de San Diego