Photo d’illustration : Google Images

C’est probablement l’arrestation du siècle, et une première mondiale, qui a été effectuée hier dans un quartier sans histoire de Metz, mettant fin à une traque qui a débuté dans les années 1960. Un homme, âgé de 76 ans, a été appréhendé cette nuit vers 2h00, après avoir été pris en flagrant délit de serrage de bocal. Il est soupçonné d’avoir commis ses méfaits à plus de 5 milliards de reprises rien que sur le sol Français.

Régulièrement, depuis près de 55 ans, l’homme s’introduisait la nuit dans les entrepôts, usines et autres supermarchés, afin de bloquer le plus fermement possible, tous les bocaux qu’il pouvait y trouver. Car oui, normalement, ces derniers devaient pouvoir s’ouvrir facilement. Selon ses premiers aveux, il semblerait qu’à son apogée, il lui arrivait de “truquer” plus de 15 000 bocaux en une seule nuit.

“L’arrestation a été particulièrement compliquée et 16 de mes collègues ont dû venir me prêter main forte tant nous avons eu des difficulté à lui mettre les 4 paires de menottes nécessaires pour l’immobiliser”, a indiqué à la presse le policier Lorrain qui était en charge de l’affaire. “5 officiers ont été blessés lors de l’arrestation, et se retrouvent avec des poignets et épaules luxés. Pourtant, il ne payait pas de mine avec son air freluquet. Maintenant, nous allons tout mettre en œuvre pour le faire parler afin qu’il nous donne des noms pour que nous puissions aider nos collègues des autres pays à faire tomber le réseau mondial des –serreurs de bocaux-“.

En septembre dernier, Hillary Clinton avait annoncé que si elle était élue présidente des États-Unis, elle aurait créé une police d’élite spécialisée dans la traque des “serreurs de bocaux”