Passées sous différents filtres de couleur, les photos de TRAPPIST-1 en disent plus sur leurs habitants. | Crédits : NASA/JPL-Caltech - ZZN.fr

Passées sous différents filtres de couleur, les photos de TRAPPIST-1 en disent plus sur leurs habitants. | Crédits : NASA/JPL-Caltech – ZZN.fr

Mercredi 22 février dernier, la NASA a annoncé la découverte, par des chercheurs de l’Université de Liège en Belgique, de sept planètes de taille similaire à la Terre, orbitant dans la zone habitable ou tempérée d’une étoile à seulement 39 années-lumière de distance.

La nouvelle recherche suggère qu’au moins six des sept planètes semblent avoir une masse semblable à la Terre, sont composées de roche, et possèdent des températures de surface allant de 0 à 100 °C. La NASA qualifie ce système solaire de “système solaire sœur”, et explique que plusieurs de ces planètes pourraient potentiellement posséder de l’eau sous forme liquide, et, maintenant nous en sommes sûrs, abritent des formes de vie extraterrestre politiquement Nationalistes.

En effet, après avoir passé les premières photographies des planètes sous différents filtres de couleur sur Photoshop, les astrophysiciens ont détecté la présence d’un texte écrit clairement en lettres capitales : “On ne veut pas de vous ici” !

“Ils ont copié mes idées !”
Marine Le Pen

“Alors que nous étions totalement excités par la découverte de planètes probablement habitables, mais aussi et surtout, par la preuve qu’il existe ailleurs une vie extraterrestre intelligente, nous  sommes choqués et consternés par leur attitude discriminatoire, signes flagrants d’une profonde xénophobie”, a indiqué Florient Filipili, chercheur et stagiaire au FNCES (Front Nationaliste Contre les Etrangers de l’Espace). “Cependant, il est admirable de voir un ensemble de planètes, donc plusieurs états distincts, tous unis derrière un même message. Maintenant que nous leur avons montré que l’on existe, ils vont probablement tenter de venir nous voir afin de nous étudier. Il nous reste donc 39 ans, le temps de leur voyage, pour que tous les humains soient aussi unis par la peur et la haine afin de fièrement leur faire un doigt d’honneur et veiller à ce qu’ils rentrent chez eux. L’avenir de l’humanité passera donc par le racisme intergalactique.” a-t-il poursuivi.

“Je ne peux que dire bravo devant tant de courage”, a de son côté indiqué Donald Trump. “Ils préservent leur emploi et ne veulent pas voir des hispaniques ou des musulmans violer leurs femelles. Ils ont aussi trouvé le moyen de bien se protéger car savez-vous que si vous avez le souhait de les rejoindre, vous serez obligé de franchir le mur du son ?”