depositphotos.com

Photo : depositphotos/ZZN

Voici une disposition qui vient de faire ses preuves et permettra, enfin, de relever le niveau scolaire moyen des Français. À partir de la rentrée de septembre 2017, tous les élèves de l’école primaire à la terminale, devront commencer leur journée de cours par une heure de Yoga. Testée depuis un peu plus de deux mois au seins de divers établissements Français situés en Asie, la pratique de la méditation semble avoir un impact majeur sur les résultats scolaires et le niveau moyen de stress.

Aussi, les incroyables progrès des enfants ont donc poussé notre ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Najat Vallaud-Belkacem, à imposer cette pratique au sein de nos établissements le plus rapidement possible, en remplacement de quelques heures de matières plus conventionnelles.

Concrètement, les élèves seront encouragés à rester assis sur leur table, bureau ou pupitre dans le noir complet pendant une heure, tout en écoutant le bruit du silence.

Dans les écoles, collèges et lycées ayant servi de test à cette pratique appelée Pensée Intérieure il n’aura fallu que quelques semaines pour voir apparaître chez les élèves, des résultats tout bonnement incroyables : leurs comportements étaient bien plus apaisés au point d’avoir fait disparaître tout signe de conflit ou encore, les notes sont passées de D- (ou 05/20) à des A (ou 20/20) ! Et ce n’était que le début.

“Avant de mettre en place la Pensée Intérieure, j’avoue avoir été un tant soit peu sceptique, cependant, je ne peux que reconnaître à quel point cette pratique a été bénéfique en répondant aux vrais besoins de nos enfants.” Louis Kindjmaidith, directeur du Collège Français de New Dehli.

Les étudiants ont, eux aussi remarqué de grandes différences depuis la mise en place de ce programme. “Je me sens vraiment plus calme”, a déclaré Melissa, 11 ans. “Non seulement pendant le temps de la méditation, mais aussi tout au long de la journée. Je pense que c’est une super bonne idée de demander à tous les enfants de méditer.”

Jason, 14 ans, a lui aussi ressenti de vrais changements dans sa vie : “Mon intérieur s’est totalement purifié au point de pouvoir absorber toutes les ondes négatives qui se trouvent autour de moi. La méditation m’a déjà aidé à concentrer toute mon énergie au point de pouvoir couper le verre rien qu’avec mon regard et, bientôt, je sais que je parviendrai à transpercer l’acier !”

Comme l’a indiqué madame Vallaud-Belkacem, “notre cerveau est une chose étonnante : ces enfants prouvent que la méditation et plus précisément la pratique de la Pensée Intérieure, peut débloquer pleinement le potentiel intellectuel de chacune et chacun. Peut-être devrait-on tous nous mettre au yoga !”