Image d'illustration : seventeen.com

Image d’illustration : seventeen.com

Qui aurait pu le croire dans un pays dit civilisé comme le nôtre : plus de 90% des femmes mariées le seraient avec leur partenaire, et vice et versa ! Alors que des milliers de manifestants ont à nouveau battu le pavé ce dimanche pour montrer leur opposition envers le mariage pour tous, ce terrifiant résultat a été annoncé dans la plus grande discrétion suite à la mise en place d’une étude scientifique diligentée par le Ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Alors qu’en France, l’on avait toutes les raisons de croire que de tels comportements incestueux appartenaient à un passé lointain, tout porte à croire que les nouveaux adeptes de ce comportement déviant soient totalement fondus dans leur environnement social, au point d’avoir même des professions tout à fait normales dans le privé et dans le public.

“Je n’en revenais vraiment pas !”, s’est indigné Eddy Donctoilabas, le chef de projet et tête pensante organisatrice des manifestations de ce dimanche, lorsque les premiers chiffres sont tombés : “Je me suis dit : Non mais je rêve et c’est un cauchemar ! Cela a été pour moi un véritable choc. Aujourd’hui encore, je ne comprends toujours pas comment on peut, à un moment ou un autre, accepter de telles relations incestueuses et soudain, avoir l’envie de se marier avec son futur époux ou sa future épouse ! J’en suis encore tout outré. mais le pire dans tout cela, c’est que parfois, de tels mariages émergent… des enfants !”

“Malheureusement, ce sujet est encore totalement tabou”, a encore indiqué le chercheur. “Pour preuve, j’ai tenté d’en parler à mes voisins, un vieux couple qui vient de fêter ses noces d’or, et j’ai tout de suite compris, à leur regard effrayé, qu’eux aussi vivaient dans le péché !”