pommes-carrees

Tout le monde aime les pommes, c’est un fait avéré. Cependant, pour fournir ce délicieux fruit tout au long de l’année, les producteurs sont souvent dans l’obligation d’utiliser des produits chimiques permettant une meilleure conservation et une plus forte résistance aux chocs.

Malheureusement, nombreuses sont les pommes qui, par manque de place, tombent de leur conditionnement et/ou ne peuvent être mises dans des endroits réfrigérés, provoquant ainsi une dégradation accélérée de leur qualité. Heureusement, le remède à ces maux vient d’être découvert.

“Jusqu’à ce jour, les pommes étaient expédiées sur des palettes qui, vu la forme sphérique du fruit, étaient plus ou moins stables dans les bateaux, avions, trains et camions” a déclaré le chef de la branche OGM de Limagrain situé à Trappes. En effet, la coopérative auvergnate, très connue pour ses goûters Savane de Brossard, est aussi et surtout le 4e semencier du monde avec sa branche Vilmorin, derrière les Américains Monsanto, Dupont Pioneer et le Suisse Syngenta.

“Pour éviter qu’une trop grande proportion de produits endommagés n’arrivent sur les étales, les fruits étaient traités chimiquement afin de leur procurer une plus grande résistance aux chocs, avec tous les risques que cela peut apporter à la santé des consommateurs. C’est pourquoi nous avons trouvé un moyen pour que les pommes poussent en ayant une forme cubique, très proche du carré parfait, ce qui les rendra beaucoup plus faciles à transporter et à stocker. Le grand avantage avec ce produit c’est, qu’en plus, le goût est bien là, similaire à celui que pouvaient déguster nos grands-parents dans leur jeunesse” a encore ajouté le scientifique.

“Je suis si heureux qu’un tel aliment voit enfin le jour” s’est exclamé un producteur bio revendant directement ses produits dans une petite boutique installée à l’entrée de sa ferme. “Nous devions constamment jeter ou laver des fruits endommagés que les clients faisaient parfois tomber… Cela va très certainement nous aider à résoudre ainsi nos problèmes de déchets… Sans compter que ce sera bien plus vendeurs, des fruits sans produits chimiques !”

Selon certaines sources, Vilmorin serait actuellement en train de travailler sur des oranges, des pêches et des raisins, afin de les rendre, eux aussi, carrés.

Article publié une première fois le 13/12/2015