daesh-galaxy-note-7

Voici une nouvelle qui a de quoi redonner le sourire au constructeur Coréen après ses derniers déboires : Daesh vient de passer une commande gigantesque de près d’un million d’exemplaires de son dernier smartphone phare, le Galaxy Note 7.

Pour rappel, Samsung a bien vu une explosion des ventes du dernier modèle phare de sa marque, mais est aussi confronté à celle de l’appareil lui-même, au point de devoir suspendre les livraisons de son smartphone en vente depuis le 19 août dernier pour procéder à des “contrôles de qualité”. Toutefois, la signature d’un contrat de vente -au prix fort- de 1 025 000 GN7 aux batteries défectueuses à l’Etat Islamique, permet au constructeur de voir son chiffre d’affaires exploser. “Avec cette histoire, c’est une opportunité inespérée que nous avons conclue avec nos nouveaux clients, cela va nous permettre de gagner de l’argent au lieu d’en perdre” explique Boo-Keun Yoon, un des deux PDG de l’entreprise asiatique.

De son côté, Abou Bakr al-Baghdadi al-Husseini al-Qurashi, qui s’est proclamé calife de l’Etat Islamique, n’a pas manqué de saluer sa grande bonté en disant souhaiter offrir à tous ses combattants et partisans, le dernier smartphone à la mode. “A force de perdre du terrain en Syrie, Iraq, Libye et j’en passe, il est temps maintenant de lâcher l’idée d’une victoire au moyen-orient” explique le big boss de l’état terroriste. Mais maintenant, je vais pouvoir renvoyer tous les pions dans leurs pays munis de smartphones que je ferai équiper d’une application permettant au téléphone de dire Allahou akbar (الله أَكْبَر) juste avant que la batterie n’explose ! Je sens que mes idiots de kamikazes vont s’éclater !”

Tant que cela fait du bien à l’économie mondiale…

Photo : 24.hu

Photo : 24.hu