Allemagne 7-1 Brésil

Allemagne 7-1 Brésil

Plus d'infos

A quelques heures de la petite finale Brésil contre Pays-Pas du Mondial 2014, la FIFA vient d’avouer par le biais de son Président Joseph S. Blatter, que le match aurait dû se terminer avec une victoire Brésilienne 4-3 contre les allemands, mais un problème technique n’a pas permis de truquer le match à l’avantage des sud-américains mais au contraire, au bénéfice des européens.


“Suite à la blessure de Neymar qui ne lui permettait pas de revenir sur un terrain avant une quarantaine de jours , nous ne pouvions pas nous permettre de perdre encore des icônes nationales du pays hôte, avant la finale de Dimanche qui devais opposer le Brésil à leur voisin l’Argentine, indique M. Blatter. Pour cela, nous avions décidé d’utiliser une technique de post synchronisation d’images ultra rapide entre deux stades : Belo Horizonte ou se trouvait l’équipe allemande (lieu officiel du match) et Rio de Janeiro qui accueillait les brésiliens. Profitant du léger décalage du direct (1mn30), le signal envoyé aux télévisions devait passer d’un stade à l’autre à intervalles réguliers en y incrustant virtuellement les joueurs de l’équipe adverse donnant l’illusion d’un match disputé et plein de suspense. Cette technique, couramment utilisée, a trois principaux avantages :

  1. Il n’y a pas de blessés car les équipes n’ont pas d’adversaire devant eux.
  2. Il est plus facile de scénariser un match et nous permet d’empêcher d’éventuels conflits diplomatiques (imaginez la joie de Marine Le Pen si il y avait eu un match France-Algérie)
  3. Le fait qu’il y ait deux stades, nous pouvons faire entrer toutes les personnes à qui nous vendons – pardon, à qui des truands vendent de faux billets.


Seulement voilà. tout ne s’est malheureusement pas passé comme espéré suite à un problème technique qui n’a pas permis aux techniciens dirigés par Hans Kauffmann de basculer sur les images de Rio de Janeiro pendant les 89 premières minutes du match.”

A l’issue de la conférence de presse, Michel Platini a confirmé les bruits de couloirs qui soupçonnait la FIFA d’avoir perdu beaucoup d’argent sur ce Match. “Effectivement, il nous faut maintenant rembourser un grand nombre de Bookmaker, indiqua le président de l’UEFA. Mais bon, cela n’est pas grave car nous devons normalement tous toucher dans peux de temps un second acompte du Quatar.”

Les vrais images de Belo Horizonte avec l’équipe d’allemagne mais sans les brésiliens :