Les attractions ne vont plus pouvoir dépasser 50 km/h en ville et 80 km/h en campagne

Les attractions ne vont plus pouvoir dépasser 50 km/h en ville et 80 km/h en campagne

Plus d'infos

Les forains et tous les exploitants de parcs d’attractions sont très en colère suite à la publication ce vendredi d’un rapport préconisant des limitations de vitesse à tous les véhicules et attractions sur le sol français. Selon le secrétaire d’état chargé des transports Frédéric Cuvillier auteur du rapport, “imposer une limitation de vitesse aux manèges des forains permettrait de sauver potentiellement des centaines de vies dans le futur car les attractions vont devenir de plus en plus spectaculaires et donc, de plus en plus dangereuses”.


Manuel Valls a, de son côté, déclaré qu’il allait faire passer un projet de loi dans les plus brefs délais “car il y a urgence à protéger les français”. Lors de la conférence de presse, il en a profité pour indiquer qu’il souhaitait “modifier le système des contraventions afin que les personnes qui prendraient les attractions soient eux-aussi conscients du risque qu’ils feraient peser sur les badauds venus les voir. Ils seront, de ce fait, susceptibles d’être verbalisés. De même que pour l’automobile avec sa nouvelle loi de contravention applicable à toutes les personnes présentes dans le véhicule, les contrevenants des manèges pourront perdre des points sur leur permis de conduire. Bien entendu, nous renforcerons les contrôles d’alcoolémie et installerons des radars automatisés devant chaque attraction. Tout cela, je le rappelle, dans l’unique but de protéger les français.”


Maître Legranhuite, l’avocat de l’UFC (Union des Forains en Colère), ne sachant que choisir comme défense pour ses clients, évoque les difficultés rencontrées par la profession “C’est un vrai coup dur pour le secteur qui est déjà en crise suite à l’obligation, pour le 1er janvier 2015, d’installer des airbags et l’ESP sur toutes les auto-tamponneuses.” Il annonce déjà la couleur : “On va leur faire la fête, je préviens que ce sera la foire un peu partout !”