De fortes perturbations sur le réseau internet sont à prévoir

La CGT, un des principaux syndicats au sein du World Wide Web Internet France, appelle ses agents à travers tout le pays à une grève illimitée à partir du 2 juin pour demander la réouverture des négociations salariales annuelles de leur cadre social et indemnitaire tout en exigeant le retrait du projet de Loi Travail.

Attention aux pénuries de débit

En plus des coupures du réseau qui risquent, dans certaines régions, de durer plusieurs heures voir plusieurs jours, paralysant ainsi tout ce qui touche à la domotique et au numérique, il est fort probable qu’un sentiment de panique envahisse les internautes et, comme pour les carburants, provoque ainsi une pénurie de débit internet. En effet, selon une étude réalisé conjointement par Orange et Free au sein de leurs réseaux, il est fort à parier que les Français se ruent dans les prochaines heures sur les différents sites internet afin d’enregistrer les pages en cache sur leur ordinateur et ainsi, créer leur propre réserve de pages web.

Attention aux siphonnage des pages

Mais ce qui inquiète surtout l’exécutif, c’est la probable recrudescence de vol de données HTML et PHP, dans un contexte où les forces de l’ordre sont déjà exténuées entre préserver le pays de possibles attentats, empêcher les débordements lors des manifestations, débloquer les dépôts de carburants, etc. “Il nous sera impossible d’être partout en même temps pour empêcher que l’on siphonne vos données” a d’ores et déjà indiqué le porte-parole du syndicat majoritaire de la police nationale.

Cependant, après les drames humains vécus par des millions de Français suite à la prise en otage du pays par quelques syndicalistes avec un mouvement de plus en plus impopulaire, il est fort probable que cette action soit la goutte d’essence qui fasse déborder le vase et embrase totalement le pays.