Gianni Infantino, le président de la FIFA, hier soir lors de sa conférence de presse

Gianni Infantino, le président de la FIFA, hier soir lors de sa conférence de presse

La prochaine coupe du monde de football en Russie en 2018 verra-t-elle le Qatar comme grand vainqueur avec une équipe composée de Messi, Ronaldo et autre Ibrahimovic ?

En effet, à quelques jours du début de l’Euro 2016 de football qui se déroulera un peu partout en France, Gianni Infantino, le nouveau président de la FIFA suite à la mise hors jeu de Michel Platini, a convoqué la presse hier soir afin d’annoncer une véritable petite “bombe” au sein du monde Footballistique : la fédération sportive internationale va prochainement ouvrir l’accès aux sélections nationales pour les joueurs étrangers.

Selon Monsieur Infantino, l’association basée à Zurich présentera prochainement à la presse un ensemble de nouvelles règles visant à assouplir les critères d’accès aux sélections nationales. La FIFA souhaite s’inspirer de ce qui se fait déjà dans le Rugby où les joueurs étrangers engagés dans le championnat local sont sélectionnables en équipe nationale. Il faut savoir que la situation s’est d’ailleurs présentée il y a quelques mois dans notre pays. Plus fort encore, il serait même envisagé d’autoriser aux équipes nationales de recruter au plus offrant trois joueurs étrangers comme « mercenaires ».

Victime de nombreuses controverses depuis plusieurs mois (affaires de corruption avec Michel Platini et surtout Sepp Blatter, perte de gros sponsors), il est à espérer que ces nouvelles règles soient présentées uniquement dans le but de rendre le monde du football plus propre.