Photo d'illustration : CuisineAZ.com

Photo d’illustration : CuisineAZ.com

Dans un communiqué de presse que nous venons tout juste de recevoir et probablement envoyé à toutes les rédactions européennes (ou plus), la FIST-Cul (Fondation Internationale Suisse du Tourisme – Département Culinaire) se lance dans une bataille de grande ampleur en exigeant plusieurs mesures qui vont probablement faire beaucoup parler d’elles. En effet, l’association entend bien se donner tous les moyens pour préserver l’image de la Suisse par le biais d’un strict respect de ses traditions. Voici un extrait du communiqué :

“Trop de monde se moque aujourd’hui de la Suisse en saccageant et détournant nos illustres traditions qui sont pourtant le fondement de notre identité. Nous avons pu convaincre la Confédération de prendre un certain nombre de mesures pour protéger notre belle culture. […] La première mesure est l’interdiction de vendre et de consommer des fondues au fromage et autres raclettes entre le 01 juin et le 01 octobre en dessous de 3000 mètres d’altitude et ce, à n’importe quel coin du globe. Ces plats typiquement helvétiques sont faits pour être dégustés de manière conviviale par temps froid. Se faire une fondue sur une plage en P.A.C.A. sous un soleil de plomb est parfaitement dégradant pour l’image de notre si beau pays. D’autres mesures gastronomiques sont à l’étude comme demander aux Alsaciens de changer d’accent car ce dernier ressemble bien trop souvent au nôtre.”

En effet, qui aurait envie de se tromper en tentant de tremper une fourchette de choucroute dans du fromage fondu…