eurovision-russie-2016

C’est toute une tradition qui risque de se perdre mais qui pourra peut-être enfin permettre à la France de se hisser dans les premières places du concours Eurovision de la chanson dont la finale se déroulera le 14 mai à Stockholm en Suède.

Hier soir, alors que personne ne s’y attendait, la presse musicale et internationale a été invitée à se rendre au Palais Royal, siège du Ministère de la Culture pour une annonce conjointe très surprenante. En effet, en présence du chanteur Amir qui représentera notre beau pays pour l’édition 2016 du concours Eurovision Song Contest, c’est main dans la main que Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, et Jean-Marc Ayrault, le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, ont déclaré avoir eu l’accord du Comité directif du concours, pour effectuer une légère modification au sein de la chanson Française.

“D’un commun accord avec le ministère de la culture et l’artiste, tous les deux ici présents, je vous annonce que le titre qui représentera notre pays sera interprété en Anglais et en Russe, afin d’optimiser nos chances de monter sur le podium !” a indiqué l’ancien premier ministre. “Nous n’avons pas eu d’autre choix que de traduire les couplets dans la langue de Vladimir Poutine pour tenter de récupérer des votes de la part des anciens pays de l’Est, mais nous avons laissé le refrain en Anglais pour que la chanson sonne jeune. Par de ce fait, le titre se nomme maintenant Я искал“.

Effectivement, il est fort possible qu’avec de tels arrangements, on échappe enfin au bas du tableau… Mais tant qu’on n’ouvrira pas de compte au Panama pour nos adversaires, nous aurons quand même que peu de chance d’arriver dans le trio de tête !