Capture d'écran Facebook de Cindy Sanders

Capture d’écran Facebook de Cindy Sanders

Après s’être faite (mal) remarquée dans le télé-crochet Nouvelle Star 2008 puis avoir été une Ange de la télé-réalité de 2011 à 2013, Cindy Sandmeier, alias Cindy Sanders, était la protagoniste principale du spectacle The Wyld, produit à Berlin par le styliste, couturier et metteur en scène Thierry Mugler. Cependant, alors que l’on ne pouvait lui espérer meilleur avenir que devenir une grande star outre-Rhin, le spectacle devrait s’arrêter définitivement, dans un peu moins de 100 jours. C’est pourquoi, récemment convertie à une frange artistique extrémiste qui veut envahir les ondes radio de musique pop guimauve, la chanteuse Cindy Sanders a été mise en arrestation de façon préventive par les policiers ce matin pour avoir fait craindre sur Facebook la sortie d’un nouveau disque.

“Elle promettait de pourchasser les infidèles jusque dans les centres d’achat et les salles d’attente des dentistes avec ses airs de bonbons roses mutants et de faire saigner leurs oreilles avec des rimes pauvres” a expliqué un policier. “Nous n’allons pas courir ce risque.”

Mme Sanders, qui a déjà été poursuivi il y a 8 ans pour incitation à la violence et atteinte à la réputation de l’art en raison de la médiocrité de sa chanson Papillon de lumière, semble s’être tout récemment converti à une frange particulièrement violente de chanteurs en guerre contre ce qu’ils appellent “la bonne musique originale”.

“Ces extrémistes veulent détruire toute trace de talent dans l’art contemporain et le remplacer par des œuvres sans saveur”, a expliqué un expert. Mais il n’en fallait pas plus pour que Cindy reprenne aussitôt son combat de reconnaissance sur Twitter en informant ses disciples que “Tel un Papillon sous les projecteurs, je revivrai dans vos cœurs et je ne serai plus éphémère”.