pleurs-de-bebe

Photo d’illustration : youngurbanmoms.com

C’est après une procédure en comparution immédiate que le verdict est tombé pour la petite Sacha Touylaizoraye, accusée d’être une multirécidiviste du tapage nocturne : 6 mois de prison avec sursis avec une mise à l’épreuve de 24 mois.

C’est aux alentours de deux heures du matin que les parents de la fillette, excédés par près de 4 mois de nuits ponctués de pleurs sporadiques, ont appelé la police. “Depuis sa naissance, nous avons tout tenté pour la faire dormir, que ce soit avec des méthodes traditionnelles comme la bercer ou lui chanter une petite chanson, ou des techniques alternatives comme des médicaments ou de la Vodka… Mais rien à faire !” a expliqué la pauvre maman à bout de nerfs face à un parterre de journalistes.

“C’est déjà la 4ème fois que les forces de l’ordre ont été obligées d’intervenir pour qu’enfin, nous puissions un peu dormir. Les policiers ont bien vu que l’on ne racontait pas de bobards car Sacha a, à chaque fois, été prise en flagrant délit ! C’est pourquoi, mon mari et moi sommes tristes que le verdict n’ait pas été plus dissuasif et qu’elle écope de la prison ferme ! Comment fera-t-on maintenant pour nous reposer ?”.