wc-publics

Image d’illustration : justacote.com

Alors que la France entière était en émoi il y a quelques jours seulement suite au licenciement d’une caissière de Carrefour pour ne pas avoir scanné un pack de bières, nous venons d’apprendre qu’un autre magasin de la même enseigne s’est dit contraint d’ouvrir une procédure disciplinaire à l’encontre d’une autre caissière âgée de 43 ans, après que sa supérieure se soit plainte d’elle, l’accusant d’utiliser du papier de toilette fourni par le magasin dans les toilettes publiques et ce, pour un usage purement personnel.

“Je l’avais à l’oeil, cette petite voleuse !” a indiqué la chef, en colère contre son employée. “Mais cette fois-ci, je l’ai prise la main dans le sac. Comme les règles de l’établissement l’indique, elle a dû aviser sa direction lorsqu’elle a souhaité faire ses besoins. Je l’ai alors suivie aux toilettes en cachette, et j’ai repéré la cabine dans laquelle elle est allée. Comme ici, tout est informatisé, nous avons pu constater qu’elle a tiré 3 feuilles, sans avoir rempli le moindre formulaire préalable pour obtenir notre autorisation. Une telle attitude est tout à fait intolérable.”

Très remontée, la direction de l’établissement a immédiatement indiqué que dorénavant, l’eau des WC utilisée par les employés ne devra plus être jetée mais recyclée pour pouvoir se laver les mains. Comme quoi, il n’y a pas de petite économie !