anniversaire

Photo d’illustration : grandsapphire.co.uk

Joyeux anniversaire ? Pas du tout ! Une étude effectuée sur le long terme au sein des Facultés de Médecine de l’Université Paul Sabatier Toulouse 3 a clairement démontré qu’avoir son anniversaire trop souvent, peut non seulement nuire durablement à votre santé, mais peut aussi vous conduire à une mort lente et douloureuse.

“Depuis 1955, nous étudions les effets dévastateurs des anniversaires sur l’état de santé global des Français” a déclaré le Professeur Cesar Bisteraisulta, à l’initiative de cette étude. “Sur les 100 premiers sujets que nous suivons depuis cette époque et qui avaient, au début de l’étude, entre 40 et 50 ans, aucun n’a cessé d’avoir son anniversaire chaque année et le résultat est là : seul une petite dizaine est encore en vie aujourd’hui. De plus, et c’est probablement ce qui est le plus dramatique, aucun des derniers survivants ne semble avoir la santé de leurs vingt ans. Pour l’étude, nous aurions bien aimé qu’ils participent au marathon de New-York, mais ils ont tous refusé, probablement de peur d’afficher un résultat lamentable en passant la ligne d’arrivée !”

anniversaire-ancien

“Il faut bien comprendre que les anniversaires sont bien plus nocifs que, par exemple, le tabac !” a encore ajouté l’illustre scientifique. “Alors qu’avec chaque cigarette, vous perdez 5 minutes d’espérance de vie, avec l’anniversaire, c’est approximativement une année que vous laissez derrière vous ! Je ne parle même pas de ceux qui sont nés le 29 février et qui, eux, perdent carrément 4 ans à chaque fois !”

Vous êtes maintenant prévenus !