prime-de-noel

Photo d’illustration : Jaubert/SIPA

Bonnes nouvelles pour les propriétaires ! Suite aux élections régionales, les politiques ont enfin compris qu’ils devaient redonner un peu d’espoir et de pouvoir d’achat au peuple afin que plus jamais, les électeurs n’aient à faire le choix entre voter pour des gens avides de pouvoir, et un parti d’extrême droite anti-Français englué dans de nombreuses affaires financières.

En effet, si vous possédez des biens immobiliers qui sont occupés par des locataires, vous allez pouvoir facturer, pour la première fois, un 13ème loyer dont le montant pourra atteindre 85 pour cent d’un loyer mensuel normal. En effet, être propriétaire et héberger des gens peut être considéré comme un emploi secondaire car il permet un complément de revenu. Aussi, il donne droit à une prime de Noël, conformément à l’article 24 alinéa 57 de la nouvelle Convention Collective des propriétaires immobiliers.

“Nous sommes extrêmement heureux de voir que cette scandaleuse injustice a enfin pris fin ! ” ont indiqué conjointement les ministres Myriam El Khomri (Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social) et Sylvia Pinel (Ministre du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité). “Cela fait des décennies que les propriétaires étaient spectateurs face aux 13èmes mois de leurs locataires qui ne partageaient nullement leurs bénéfices. Cette situation intolérable était pourtant connue des différents gouvernements de droite qui nous ont précédé et qui n’ont évidemment rien fait. C’est pourquoi, nous sommes actuellement en pour-parler pour voir s’il n’est pas possible de collecter, d’une manière rétroactive, toutes les primes dues au moins depuis 2002…”