eoliennes-indoor

A quelques heures de la fin de la COP21 (la conférence internationale sur le climat qui se déroule au Bourget), une résolution mettant en avant les énergies vertes a été signée par l’ensemble de la communauté internationale.

D’ici 2020, c’est une réduction mondiale de 45 % de l’utilisation des énergies fossiles qui devra être réalisée au sein chaque pays. Pour ce faire, l’idée de pouvoir utiliser des éoliennes indoor semble avoir été l’élément ayant permis, aux 195 dirigeants, d’accepter de signer un engagement aussi contraignant. En effet, jusqu’à aujourd’hui, chaque installation d’éolienne devait faire face à une fronde des associations écologistes accusant celles-ci de dégrader le paysage et de créer des ondes électromagnétiques perturbant l’environnement. Mais selon un rapport scientifique envoyé au participants de la COP21 hier dans la matinée, disposer les éoliennes à plus de 20 mètres sous terre ou au sein d’hangars recouverts de plomb, serait une solution simple et efficace pour calmer les détracteurs des projets.

Parallèlement, les différents chefs de gouvernement ont aussi promis de mettre en place un système bien plus performant de bonus d’achat pour tout ceux qui s’équiperont des nouvelles voitures équipées, elles aussi, d’éoliennes individuelles (lire notre précédent article d’il y a tout juste un an). Pour ce faire, Volkswagen, en partenariat financier avec un bon nombre de pays du golf, a indiqué être en mesure de mettre très rapidement sur le marché, un grand nombre de véhicules fonctionnant avec cette technologie et donc, 100 % écologiques (selon les données de leurs derniers tests logiciels).

Avec de telles initiatives, la préservation de notre planète semble reprendre un peu du poil de la bête, et cela ne peut être que positif !