Crédit photo : NASA / Wikipédia

Crédit photo : NASA / Wikipédia

Alors que nous mettions tous tant d’espoir envers les dirigeants de la communauté internationale pour trouver des compromis qui permettront de sauver notre planète, lors de la Conférence mondiale sur le climat au Bourget, il semblerait que tous les chefs d’état aient embarqué dans un véhicule spatial afin de fuir notre bonne vieille terre.

Tout semble avoir été planifié avec précision et professionnalisme. En effet, hier soir à 22h22 précise, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a demandé une courte pause des négociations d’une durée de cinq minutes, durant laquelle les politiciens ont précipitamment quitté la salle. Simultanément, selon des témoins, le toit d’un des halls du parc des expositions du Bourget se serait ouvert, révélant une gigantesque navette permettant, probablement, le transport de plusieurs centaines de voyageurs. C’est dans un bruit assourdissant qu’elle aurait décollé à 23h07 précise, ne laissant qu’une légère traînée lumineuse dans le ciel Parisien.

Dans un court message vidéo retrouvé dans une caméra déposée au milieu de l’amphithéâtre où se tenaient les discussions, le Président Américain Barack Obama, le Président Russe Vladimir Poutine, la Chancelière Allemande Angela Merkel, le Président Chinois Xi Jinping et notre Président Français François Hollande (main dans la main avec Julie) expliquent les raisons de leur fuite tout en remerciant leur peuple pour leur soutien : “La terre est foutue vu qu’on en a tiré tout le fric qu’on pouvait se faire, bande d’idiots. On se casse vers une autre planète trouvée par des scientifiques et qui est bien plus hospitalière. Merci à tous nos contribuables d’avoir aussi bien financé notre voyage !”