gavage-d-oie

Photo d’illustration : petaasiapacific.com

A l’approche des fêtes de fin d’année et totalement abruti par les cadences infernales que l’agriculteur gersois s’impose à la tête d’un élevage de 2000 canards et par des heures passées le soir à regarder TF1, John Deuf a commis, hier, une erreur qui aurait pu être fatale.

Alors qu’il gavait au maïs une centaine de canards repus et débordant de gras, il a saisi par le col sa propre belle-mère qui s’occupait alors à nettoyer les déjections des canidés au jet d’eau, lui a enfoncé le tube dans la gorge et l’a gavée consciencieusement jusqu’à ce que le grain soit bien descendu.

Si les enfants n’avaient pas donné l’alerte à temps et que la femme de l’agriculteur n’était pas arrivée en hurlant, débranchant l’appareil à gavage et libérant sa mère, on se demande si belle-maman n’aurait pas fini en conserve sur les étals d’un supermarché !

Heureusement, après un lavage d’estomac et quelques jours de repos, la belle-mère a retrouvé la santé. Entendu par les gendarmes, l’agriculteur n’est pas parvenu à expliquer son geste. Sans doute l’expression “Mais franchement, qu’est-ce qu’elle me gave, ta mère” qu’il avait répétée à sa femme les jours précédents l’accident, a-t-elle joué inconsciemment un rôle dans cette affaire… Toujours est-il que ce sera aux poulets forces de l’ordre d’en déterminer les tenants et les aboutissants de ce mystère !