vitesse-de-la-lumiere

C’est bien la première fois que l’Association des Usagers de la Route applaudit une nouvelle mesure gouvernementale pour la sécurité routière. En effet, hier soir, Alain Vidalies, Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a annoncé que la vitesse de la lumière, dite vitesse “L”, sera réduite afin d’éviter les éblouissements, cause de nombreux accidents de la route sur notre territoire.

“A partir du premier janvier 2016, la vitesse de la lumière devra passer de 299 792 458 à 50 894 248 m/s” a indiqué le représentant de l’Etat. “Avec cette mesure, nous souhaitons éviter que les conducteurs soient surpris par un reflet de lumière dans un rétroviseur ou dans une vitre d’un véhicule extérieur. Ralentir par 6 la vitesse de la lumière laissera, à toutes et à tous, le temps de chercher ses lunettes de soleil, fussent-ils dans le vide-poche coté passager.”

Afin de montrer, aussi, que l’Etat ne considère pas les automobilistes comme étant les seuls à être des vaches à lait, le secrétaire d’état a indiqué que tous les moyens seront mis en oeuvre pour que la limitation soit respectée.


Alain Vidalies

“Evidemment, nous allons installer une vingtaine de radars sur les satellites afin de pouvoir aussi verbaliser et remplir nos les poches de l’état.”

Selon nos dernières informations, c’est aussi près d’une cinquantaine de satellites avec des radars fictifs qui seraient envoyés dans l’espace au cours des semaines à venir.