Le terrible secret de l'Elysée pour financer le déficit public

Le terrible secret de l’Elysée pour financer le déficit public

Exclusivité ZNN.fr
Après des mois d’enquête et sous couvert d’anonymat, nos équipes d’investigations ont pu approcher et gagner toute la confiance d’un ministre informateur très bien placé au gouvernement que nous appellerons A. Lemarinier : “Effectivement, nous travaillons en grand secret à la création d’un calendrier 2015 qui s’intitulera Les Dieux de l’Elysée.

L’idée était apparue comme une évidence à M. Lemarinier : “Le projet vient de moi, bien entendu ! Après avoir pris mon poste au gouvernement depuis quelques semaines, j’ai eu l’occasion de faire la couverture d’un grand magazine pour promouvoir les produits Français, et je me suis trouvé très beau dans mon pull rayé… Toutefois, il me semblait que mon corps, pardon le corps made in France n’était pas suffisamment mis en valeur. Aussi, comment faire pour montrer au monde ce que nous produisons chez nous ? ”


Réunion de crise

“Pour trouver le projet le plus adéquat, nous explique A. Lemarinier, j’ai fait croire à tous mes collègues que je voulais que l’état rachète Arcelor Mittal, ce qui a vite obligé François (Hollande) à monter en urgence une réunion de crise, parfait pour réunir tout le monde. Et là, qu’est-ce que nous avons bien ri quand je leur ai dit que c’était juste pour que nous discutions de mon projet autour d’une bonne bouteille de Champomy made in France. Presque tout le monde était d’accord, sauf Jean-Marc (Ayrault) qui était déçu que l’idée ne vienne pas de lui et Cécile (Duflot) qui nous gavait pour que l’on porte une feuille de vigne. Heureusement, l’autre petit nerveux est arrivé à les mettre dehors quand il a découvert qu’il pouvait avoir le mois de juin en devenant premier ministre.”


A. Lemarinier semble avoir imposé sans difficulté ses arguments de vente : “François voulais reprendre Raymond (Depardon) et c’était tout ce qui l’importait à partir du moment où il serait sur la même photo que Julie (Gayet). Malheureusement, il n’est pas arrivé à la faire rentrer dans le gouvernement alors il a dû se rabattre sur une autre femme. Pour le reste du groupe, j’ai mis en avant le fait que la vente de ce calendrier aurait pour but de combler le déficit Français et de redorer notre image pour les prochaines élections.”

Le calendrier devrait être en vente dans toutes les mairies à partir de début octobre au prix de 25 euros et, si le futur projet de loi est adopté, il servirait aussi de carte électorale en remplacement de l’ancienne qui ne serait plus valide.

ZNN vous offre la photo du mois de janvier absolument pas retouchée (selon l’Elysée)  :

Les Dieux de l'Elysée - Mois de Janvier 2015

Les Dieux de l’Elysée – Mois de Janvier 2015