gendarmerie

Dans la nuit de lundi à mardi, un chauffard Vosgien en vacances au soleil a été flashé à 17km/h sur une route Héraultaise limitée à 90km/h.

C’est la grogne du côté des automobilistes du Languedoc-Roussillon qui doivent, chaque été, s’armer de patience quand ils n’ont pas la possibilité de dépasser ces voitures “étrangères”. La police a donc décidé de sévir depuis le début de l’année et cela porte déjà ses fruits : il y a eu 158 infractions sanctionnées depuis le 1er juillet. Elle en a marre de voir des Nordistes (Français habitant au nord d’une ligne Bordeaux-Grenoble) rouler sous les 91 km/h sur les routes limitées à 90 km/h, ce qui est, là-bas, potentiellement aussi dangereux que de dépasser la vitesse maximale autorisée. Mais alors, quand un touriste débarque avec une plaque immatriculée dans le 88, les records vers le bas sont régulièrement battus.

C’est au journal “Le Midi Libre”, que le chauffard, qui a écopé d’une amende de 98 euros, a décidé de céder son unique interview. “Ils ont un pète au casque ici. L’autre gros, il m’a gaulé dans ma chiotte, alors que j’avais en plus toute la marmaille, à la vitesse maximale que l’Evelyne supporte avant de quicher ! Je suis sûr que l’autre pélo, il a juste voulu faire son beubeu devant moi, très certainement car il venait de se taper trop de binouses juste avant !”

Espérons toutefois que de tels comportements ne se reproduiront plus…