banque-de-france

Le constat est accablant pour le gouvernement. Malgré un renforcement des mesures de sécurité sur le territoire avec la mise en place du plan Vigipirate au niveau Rouge et Rouge Écarlate depuis le 07 janvier 2015, rien n’y fait, les braquages de banques sont en augmentation de 125 % sur le premier semestre 2015 par rapport à la même période l’an passé. Aussi, c’est main dans la main que Michel Sapin et Emmanuel Macron, respectivement Ministre des Finances et des Comptes publics et Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, ont annoncé qu’une telle situation imposait de relever les mesures de sécurité. “Ces statistiques nous traumatisent, ont-ils déclaré. En plus de la limitation des payements en liquide à 1000 euros dès le 1er septembre 2015, nous avons pris la décision de supprimer purement et simplement tout stockage de billets de banque”.

Cette opération de sécurisation sera aujourd’hui facilitée par les moyens techniques et informatiques mis à disposition dans tous les ménages Français. Chaque citoyen pourra donc imprimer lui-même les coupures désirées en se rendant sur le site internet de la Banque de France, rendant ainsi la vie plus facile à ceux qui aiment avoir toujours du liquide sur eux. A échéance et s’ajoutant au payement sans contact avec son smartphone, une étude d’impact mandatée par American Express et Visa fait craindre la disparition à terme des cartes de crédit.

Il est à noter que les principales banques de l’hexagone ont immédiatement annoncé qu’ils comptaient installer, au sein de toutes leurs succursales, des ordinateurs et des imprimantes dans leurs espaces réservés au public, pour leurs clients ne disposant pas, chez eux, du matériel informatique de base.