Calamar géant sur la Plage de Natois

Calamar géant sur la Plage de Natois

Plus d'infos9h27 – Ce matin, un calamar mesurant 50 mètres entre la tête et le bout de ses tentacules vient de s’échouer sur le rivage de Natois à Pléneuf-Val-André. A ce jour, cette jolie plage de sable fin était plutôt connue pour son accueil en toutes saisons des amateurs de naturismes que pour ses monstres marins.

Selon l’avis des premiers experts arrivés sur place, il serait fort probable que cet animal géant provienne des eaux de Minamisoma, juste à proximité de la tristement réputée centrale de Fukushima au japon.

D’après leurs dernières données, les scientifiques supputent que, suite à la catastrophe nipponne de 2011, un nombre inconnu de monstres marins a pu subir des mutations génétiques qui auraient déclenché une croissance incontrôlée nommée “gigantisme radioactif”. Malheureusement pour les recherches, la créature semble être décédée. “Nous avons l’intention de la couper en morceaux pour l’emmener à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer de Brest (Ifremer) de sorte que nous puissions l’étudier” nota Julie Vressedaiprofondeur, experte en fonds marins. “Il nous semble évident que le “gigantisme radioactif” résulte de son rayonnement, provoquant des modifications à la régulation de la croissance de l’ADN des organismes concernés. Lorsque les régulateurs de croissance ne parviennent pas à contrôler la croissance cellulaire, un organisme peut atteindre plusieurs dizaines de fois sa taille normale. Mais cela n’a pas que des points négatifs, imaginez un thon qui pourraient nourrir une ville de la taille de Marseille.”


Toutefois, certains craignent que ces créatures marines géantes puissent devenir un problème de sécurité potentiel. “Avant, notre principal souci était de ne pas prendre de coup de soleil là où il ne faut pas, maintenant nous allons devoir nous méfier que Godzilla ne débarque pas. De plus, regardez tous ces textiles autour de nous, curieux et badauds qui nous empêchent de nous prélasser dans notre plus simple appareil” s’exprime une vacancière d’origine Hollandaise.

Si vous aussi vous repérez une créature marine de taille inhabituelle, merci de contacter la Police Marine au +338991234

10h12 – Les autorités locales ont demandé à tous de s’abstenir de venir sur les lieux de l’échouement en raison des difficultés de circulation et des problèmes de sécurité. La plage a été bouclée et une zone de sécurité a été mise en place. Dans un communiqué, la préfecture assure que tout est sous contrôle et qu’il n’y a plus aucun danger.

10h28 – Les habitant de Pléneuf-Val-André viennent de signaler une activité militaire importante sur place, mais personne ne peut s’approcher suffisamment près de la plage pour découvrir ce qui s’y passe exactement. Toutefois, depuis 15 minutes, quatre hélicoptères survolent discrètement le périmètre, soit à environ 500 mètres de l’endroit où le calamar s’est échoué ce matin.

11h47 – Toutes les communications avec la région semblent être coupées…

13h07 – Joint par téléphone, Meteoa15jours.com signale ne plus recevoir aucun signal de ses capteurs météo à 50 km autour de Pléneuf-Val-André.


13h50
– Un habitant de la région publie sur son compte Facebook : Je viens de quitter en cachette la région. Des hommes en noir pénètrent dans toutes les maisons. J’ai peur qu’il soit arrivé quelque chose à mes amis…”. Ce message tendrait à confirmer que l’on cherche à dissimuler la vérité.

15h40 – Toutes les communications sont rétablies, la plage est immaculée et “plus personne ne se souvient de rien”

16h08 – Les journalistes de ZNN.fr assurent que, envers et contre tout, ils continueront l’enquête et feront toute la lumière sur les événements survenus ce jour.